Réseaux sociaux: comment intéresser votre cible ?


Vous êtes community manager ou simplement intéressé pour vous lancer sur les réseaux sociaux?

Pour construire une présence efficace sur internet, il est indispensable de nos jours d’être présent sur les social médias.  Mais encore faut il parvenir à sortir du lot et surtout à intéresser votre cible!
Voici quelques conseils pour y arriver, bonne lecture!

Il faut être digne de confiance

Dans cette optique, il est indispensable de proposer des informations crédibles, vérifiées et donc de sources sûres. 
Pour cela je vous invite à lire un d’autres articles sur la vérification des sources et la désinformation: Qu’est ce que la désinformation?,  DSK: lynchage médiatique et fausses informations, Pouvons nous encore faire confiance aux médias? Photomontage: disparition de Ben Laden, Désinformation: scoop, télévision, « information-spectacle ».

Il faut apprendre à connaitre sa cible

Le New York Times a révélé différents profils de personnes qui partagent sur les réseaux sociaux

Les altruistes  : partagent pour aider les autres
Les carrieristes : partagent pour développer leurs réseaux et leurs idées
Les Hipster : le partage fait partie de leur identité, surtout s’ils sont les 1ers sur l’info
Les boomerangs : partagent pour chercher la controverse et donc la réaction – veulent être perçus comme des personnes engagées et provocantes
Les connecteurs : partagent pour les bons plans et mettre en relations des personnes
Les sélectifs : partagent uniquement de manière spécifique du contenu pertinent aux bonnes personnes.

Source : http://gregorypouy.blogs.com/marketing/2011/07/psychologie-pourquoi-les-gens-partagent-en-ligne-.html

Cette étude souligne le fait qu’il est primordial de répondre aux attentes de ses « suiveurs ».

Il faut créer du lien entre les différents acteurs de votre « communauté »

En effet, les fans d’une marque cherchent avant tout à communiquer entre eux.

  • 78% des gens partagent des liens pour rester connecté avec leurs réseaux
  • 73% pensent que le partage de contenu les aide à trouver des personnes ayant des intérêts communs

 En espérant que cet article vous aura aidé, n’hésitez pas à laisser vos commentaires et proposer des liens vers des informations complémentaires!

Quels réseaux sociaux pour quels usages?


Aujourd’hui, pour promouvoir votre entreprise, il est impensable de ne pas mettre en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux. 
Vous avez donc décidé de vous lancer dans cette nouvelle aventure ! A présent il va falloir déterminer sur quels réseaux sociaux il serait le plus intéressant de  capitaliser votre présence.

 Pourquoi utiliser les  réseaux sociaux ?

 1. Améliorer votre communication

  • Développer la visibilité et la notoriété de votre marqueauprès de potentiels prospects et clients de votre entreprise et gérer au mieux votre e-réputation.-> Pour cela il est important d’apporter un soin tout particulier au contenu généré ( notamment aux mots clés choisis ) dans le but d’exploiter au maximum le référencement dont les réseaux sociaux profitent.
  • Optimiser la gestion de la relation-clients en construisant une relation durable avec eux grâce à un contact de proximité et profiter pour apprendre au maximum de ce qui se dit de votre entreprise dans le but de répondre aux mieux aux attentes de votre clientèle
  • Améliorer le trafic vers votre site Internet, vous bénéficiez en effet de la viralité découlant des interconnexions entre les membres de votre communauté.


2. Attirer de nouveaux clients et prospects

Les réseaux sociaux jouissent d’un large spectre d’audience. Vous pouvez donc toucher massivement les internautes et cela en un temps réduit.

 Vous pourrez en effet prospecter grâce à différents canaux et notamment :

  • Grâce à la publicité sur Facebook  Consultez également mon article: Recommandations pour vos publicités Facebook
  • Grâce à la gestion de votre communauté : en effet, les amis de vos amis sont vos amis ! Vos fans parlent de vous ! (nous verrons dans un prochain article quels sont les moyens les plus efficaces …)
  • Grâce à la « mise en relation directe » ou la « recommandation » sur Viadeo : vous pouvez élargir votre réseau pour contacter de nouveaux potentiels partenaires

3. Améliorer votre communication RH
Le recrutement se fait de plus en plus sur Internet.  De nos jours, les entreprises utilisent en effet de plus en plus les réseaux sociaux pour cibler de manière plus efficace de potentiels nouveaux collaborateurs.

Les réseaux sociaux vous permettent en effet de cibler plus efficacement les candidats que vous aller rencontrer en faisant une première sélection sur Internet.

4. Faire de la veille
Les réseaux sociaux sont également un formidable outil pour glaner de l’information rapidement. Au cœur des enjeux stratégiques des entreprises, le benchmark est devenu une démarche systématique. Vous pouvez en effet à présent vous informer sur  l’activité de votre  concurrence quasiment instantanément.

Cela vous permet aussi de recueillir régulièrement de précieuses  données sur votre clientèle.

Panorama de 7 grandes familles correspondant  7 usages primaires.

 1. Publication, avec les plateformes de blog (WordPress, Typepad, Blogger, Overblog), de microblog (Twitter), de stream (FriendFeed, Tumblr, Posterous) et les wikis (Wikipedia, Wikia, WetPaint)

 2. Partage, avec les services permettant de partager des vidéos (YouTube, Dailymotion, Vimeo), des photos (Flickr, Picasa, Instagram), des liens (Delicious, Digg), de la musique (Last, iLike, Spotify, Deezer) ou encore des documents (SlideShare, Scribb)

3. Discussion, avec des outils et plateformes de forum (PhpBB, bbPress, Phorum, 4Chan, Gravity), des outils de surveillance et de gestion des commentaires (IntenseDebate, Cocomment, Disqus, JS-Kit, Backtype), et des plateformes de social search (Quora, Aardvark, Mahalo)

4.  Commerce, avec les solutions d’avis client (BazaarVoice, PowerReviews), les outils de feedbacks collaboratifs (UserVoice, GetSatisfaction), les plateformes de recommandation / inspiration (Polyvore, StyleHyve, Weardrobe, Hunch), les sites d’achats localisés (Groupon, LivingSocial), les services de partage d’achats (Blippy, Swipely), de co-shopping (Look’n’Be) et d’encapsulation de boutique dans Facebook (ShopTab, Boosket)

5.Localisation, avec des plateformes de social location (Foursquare, Gowalla, MyTown, Facebook Places, Google Places), des réseaux sociaux locaux (Loopt, Whrrl), des réseaux sociaux mobiles (Mig33, MocoSpace) et des services de partage d’évènements (Upcoming, Plancast, Zvents, Eventful, Socializr)

6. Réseautage, avec des réseaux sociaux personnels (MyYearBook, MyLife, CopainsDavant, Badoo), des réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo, Xing, Plaxo), des réseaux sociaux « traditionnels » (Facebook dont le logo est au centre du schéma, MySpace, Orkut, Tagged, Hi5) et des outils de création de réseaux sociaux (Ning, KickApps)

7.  Jeux, où l’on retrouve les acteurs traditionnels du casual gaming (Kongregate, Pogo, PopCap, PlayFirst), mais également les nouveaux entrants du social gaming (Zynga, Playfish, Playdom, SGN) ainsi que les plateformes mobiles (ngmoco, OpenFeint) et virtuelles pour les plus petits (Habbo, Club Penguin, Poptropica)

 Source (un blog ultra complet et très intéressant, visitez le!) : http://www.mediassociaux.fr/2010/12/13/panorama-des-medias-sociaux-2011/

 

Les limites

N’espérez pas de miracle !

 Je peux toutefois vous proposer une recette qui a fait ses preuves :

Commencez par une louche de diplomatie : ils ne seront pas toujours délicats avec vous car qui dit réseaux sociaux dit aussi plus de proximité et donc une clientèle qui se permet une franchise plus (trop ?) appuyée !),

Ajoutez-y une large quantité de réflexion (une stratégie sur les réseaux sociaux doit être mûrement réfléchie fonction de vos objectifs et de votre stratégie globale)

Mixez la préparation obtenue avec une cuillerée quotidienne d’assiduité et de réactivité (le contenu doit être mis à jour régulièrement afin de ne pas voir s’envoler tout votre travail !)

Terminez par une pincée de patience : les clients de vont pas immédiatement affluer sur vos réseaux et sur votre site internet comme par magie…

J’espère que cet article vous a aidé. Surtout n’hésitez pas à partager vos expériences, vos liens et à poser vos questions! 

A très vite!

Les réseaux sociaux


Avec l’apparition du Web 2.0 de nouvelles formes de sites Internet sont apparus. Les sites où nous échangeons principalement avec nos proches sont les réseaux sociaux.Ces « Social Médias » sont actuellement les principaux terrains de jeux de ces auteurs de fortune.

Définition des réseaux sociaux

Selon la définition du Mercator « les réseaux sociaux sont des applications Internet, généralement sous forme de sites Web, qui permettent de relier amis, relations professionnelles ou visiteurs, d’échanger messages et documents, de participer à des communautés en ligne plus ou moins informelles. »

Cette définition démontre bien qu’en théorie ces supports ne devaient en rien empiéter sur le domaine des médias et de leurs contenus, ils n’avaient pour but premier que de venir combler le besoin de mise en relation entre les individus dans une société de plus en plus internationalisée. Nous constatons pourtant que ces réseaux sont devenus les premiers maillons de la chaine de diffusion d’information.

Nature des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont de nature différente car ils souhaitent rester proches des besoins et des affinités de leurs « consomacteurs » (la combinaison des mots « consommateur » et « acteur » donne naissance à un terme souvent repris en marketing qui définit un nouveau comportement du consommateur qui souhaite aujourd’hui devenir acteur dans ses choix et ne plus être perçu comme un simple acheteur).

Les généralistes les plus connus sont Facebook et Twitter qui sont également les plus utilisés. Mais les réseaux spécialisés ont aussi leurs places comme FlickR pour la publication de photos ou encore Coopol, le réseau du parti socialiste et Créateur de Possible, le réseau de l’UMP. Les réseaux peuvent donc réunir les individus autours d’un sujet précis ou n’avoir pour but que de les mettre en relation librement en leur suggérant des critères bien définis d’affinité pour favoriser cette rencontre.

Twitter

Le cas de Twitter est tout à fait intéressant car sa fonction initiale était tout autre. Il avait en effet une fonction « post-it »[1] c’est-à-dire qu’il permettait comme on peut le faire avec des SMS d’envoyer des mémos pour rappeler des choses à ne pas oublier à ses proches. Aujourd’hui Twitter est quasiment assimilé à un concurrent non officiel de l’AFP, nous l’expliquerons plus tard.


[1] Christophe Aguiton